Le Blog-Notes

Une pensée libre

Archive for octobre 2012

Quatre pelés… (et un tondu ?)

Posted by Lionel Sugier sur 19 octobre 2012

Les mercenaires étaient sept, les salopards étaient douze. Eux, comme les mousquetaires, ils sont quatre.

Quatre à écrire dans le nouveau bulletin de l’auto-proclamée « opposition municipale »(1).

Quatre pelés.

À savoir, par ordre d’apparition à l’écran :

1. Le président de l’association « Union (avec qui ?) et Dynamisme (il est où ?) », Monsieur Sébastien Gil, que l’on ne voit à peu près nulle part à Saint Christol mais qui adore le rock et va faire la fête de la musique à Alès (c’est pour ça qu’il ne s’est pas aperçu qu’il y avait du rock à Saint Christol)(2).

2. Un dénommé Monsieur Jean Sirvin, on m’a dit que c’était un ancien maire et qu’il aurait démissionné dès le 1er conseil municipal où, après avoir été remercié par les électeurs, il aurait dû siéger comme leader de sa liste passée à l’opposition. Quel courage politique. Quelle opiniâtreté à défendre ses idées.

3. Madame Ghislaine Bingler, conseillère municipale socialiste d’opposition de gauche à la gauche.

4. Monsieur Grégory Thomas, conseiller municipal socialiste d’opposition de gauche à la gauche.

Leur dernier et récent élu, Monsieur Serge Boulay, est juste cité dans leur canard mais n’a rien écrit. C’est ce qui le sauve à mes yeux. Enfin un type clairvoyant ?

Quel contraste avec le foisonnement d’idées, d’articles et d’auteurs qui se côtoient dans le journal de Clarté et Démocratie.

Quelle obstination à dénigrer tout ce que fait la municipalité actuelle, en se focalisant sur deux ou trois thèmes (même pas un pour chacun des 4) à longueur de pages, quelle vanité de la part de ces quatre pelés à lancer un appel à revenir vers eux en 2014, alors qu’il faudra bien qu’un jour on se mette d’accord face à la montée de l’extrême droite (bien aidée par la droite « classique » de Monsieur Bénézet) dans notre commune.

Nous on est prêts. Et depuis longtemps (voir sur ce blog l’article que Grégoire Abitan a écrit le 30 mai 2010, « Y a-t-il anguille sous roche ? », l’un de nos articles les plus consultés encore aujourd’hui).

Mais faudrait peut-être que les quatre pelés arrivent à discerner, dans le brouillard de leur pensée rabâcheuse (ils l’avouent eux-mêmes dans leur canard) quel est leur principal adversaire…

À bon entendeur…

1. Je rappelle qu’il y a trois groupes minoritaires (donc logiquement opposés à la liste majoritaire) : « Agir ensemble pour Saint Christol », 2 élus; « Avenir Autrement pour Saint Christol », 1 élu; « Unis pour l’avenir de Saint Christol », 3 élus socialistes d’Union et Dynamisme et une élue UMP (ben oui…).

2. T’en fais pas, Seb, cette année les Rolling Stones repartent en tournée, je vailes contacter, je suis à peu près sûr de les avoir.

Publicités

Posted in Actualité | Leave a Comment »

Tolérance

Posted by Lionel Sugier sur 1 octobre 2012

L’islam est né environ 700 ans après le christianisme. Il a donc aux alentours de 1300 ans d’existence.

Si nous nous projetons dans le temps, nous pouvons examiner ce qu’était le christianisme en France en l’an 1300. Une religion d’État, intransigeante, qui soixante ans plus tôt avait massacré les Cathares, et qui mit ensuite plus de 5 siècles à accepter les dissidences, qui fonda l’Inquisition qui courut du XIIIe au XVIe siècle, puis fomenta les guerres de religion avec les protestants (somme toute un sous-groupe chrétien) au XVIIIe siècle.

Moi je trouve que, par rapport au christianisme, l’islam ne s’en sort pas si mal.

Si on considère les réactions en France au « film » d’un copte étasunien et aux dessins sur Mahomet de Charlie Hebdo, c’est plutôt assez cool. On n’en est pas à brûler Giordano Bruno en place publique 16 siècles après Jésus Christ ; on n’en est pas à condamner Galilée à la prison à vie en 1633 (il mourra 9 ans plus tard). Quelqu’un aurait bien volontiers égorgé Charb (le directeur de Charlie Hebdo) mais c’était une personne isolée.

Le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur, est un homme de paix et de dialogue. Il a sans doute, avec d’autres imams, aidé à éviter les récentes manifestations annoncées à Paris et ailleurs. Il a contribué à montrer que la communauté musulmane de France (et d’ailleurs) n’avait rien à voir avec une poignée de jihadistes qui attisent le feu. M. Boubakeur a demandé aux musulmans de répondre aux provocations par le mépris. J’eusse aimé qu’il manifestât également son mépris pour les pousse-au-crime qui se réclament de sa religion. Mais eu égard à l’histoire, la sombre histoire, du christianisme, on peut lui pardonner de ne pas l’avoir fait.

Je suis un athée convaincu, ce qui ne m’empêche pas de considérer que le besoin de spiritualité de l’homme est apparu dès le néolithique. Je respecte toutes les religions, je n’accepte pas les dérives sectaires. Encore moins quand elles poussent au crime, et je parle ici aussi bien des fous de Dieu islamistes que des fondamentalistes chrétiens qui n’acceptent aucun film sur Jésus qui ne leur convient pas, qui ne conçoivent pas qu’un médecin pratique un avortement et ont des réactions violentes qui sont parfois allées jusqu’au meurtre.

Même si on me dira que ceci n’a rien à voir avec cela, je pense qu’il faut accorder le droit de vote aux immigrés « non européens », je suis persuadé qu’il faut construire en France plus de mosquées et plus de synagogues, pour permettre à chaque croyant d’exercer sa religion en toute quiétude et éviter les prières de rue. Je me réjouis de l’ouverture d’un département des arts de l’islam au musée du Louvre. Je ne suis pas d’accord avec les lois passées et à venir interdisant le voile, éventuellement la kippa (et pourquoi pas alors la croix en pendentif ?) même si je suis ultra minoritaire sur ce sujet parmi mes amis politiques (la gauche en général). Je pense qu’il y aura une évolution concernant ce sujet, que cela appartient d’abord aux croyants, que les femmes vont dire leur mot avec force (elles le disent déjà, certaines depuis longtemps) et que le politique n’a pas à s’en mêler. Je pense que c’est en acceptant les différences qu’une société se développe et évolue. La laïcité n’est pas le rejet de l’autre, elle est l’acceptation de tous par tous, dans le respect mutuel et le respect des règles démocratiques. La laïcité n’est pas une religion sans dieu opposée aux autres religions. La laïcité, c’est la tolérance.

Aujourd’hui comme hier, nombre de mes amis d’origine algérienne ou marocaine me disent en avoir assez de la surenchère des medias sur « la révolte du monde arabe » et l’incitation à la peur, au repli, au rejet. Combien connaissez-vous de voisins, de copains, d’amis arabes qui jouent avec vous à la pétanque, qui ont les mêmes problèmes et les mêmes joies que vous avec leurs enfants, qui sont comme vous, qui bossent (ou sont au chômage), qui rigolent, qui disent des mots en « patois », qui avaient un père travaillant dans les mines avec les Polonais, les Espagnols, les Français, qui font la fête, même s’ils ne mangent pas forcément du porc ?

Et alors ? Les Anglais ne mangent pas de cuisses de grenouille. Et j’aime bien les Anglais.

Il y a souvent plus de points communs entre un Français et un Algérien qu’entre un Français et un Norvégien. Et j’aime bien les Norvégiens.

Respectons-nous. On n’a qu’une Terre, on n’a qu’une vie.

Posted in Actualité | 5 Comments »