Le Blog-Notes

Une pensée libre

Archive for septembre 2011

Culture et affluence

Posted by Lionel Sugier sur 3 septembre 2011

Être adjoint à la culture à Saint Christol lez Alès n’est pas tâche aisée. Je peux vous le dire, puisque depuis 2008 c’est moi qui m’y colle.

Bon, j’ai choisi, je ne me plains pas, tant ce travail (car c’en est un) me procure de joies et de satisfactions, ne serait-ce que par le plaisir de voir s’illuminer les visages des spectateurs, entendre fuser les rires, déferler les applaudissements, ou simplement rougir devant les compliments chaleureux d’un spectateur pour la qualité de ce qu’il vient de voir.

Le problème d’un adjoint à la culture, c’est, lorsqu’il propose un événement, le côté forcément aléatoire de l’affluence. Il m’est arrivé de me retrouver avec 15 ou 25 personnes autour d’un ou deux artistes (pourtant exceptionnels) venus nous faire partager leur amour des lettres, de la musique, du théâtre ou de la danse.

On m’a récemment apostrophé sur le thème du rock, me reprochant de faire au Rouret des Nuits trop Douces, donc pas assez « agitées ». Le problème c’est que les gens qui critiquent font semblant de ne pas être au courant que le rock, style de musique que j’affectionne particulièrement (les lecteurs de ce blog ne l’ignorent pas), est présent à Saint Christol depuis notre arrivée à la mairie. Que ce soit au travers de la soirée « Ambato » en 2008, des fêtes de RESF, des fêtes de la musique ces trois dernières années, avec aussi du rap, du reggae et de la chanson française. Ceux qui ont oublié de venir sur la place du Millénaire les 21 juin 2009, 2010 et 2011 ont beau jeu de dire qu’il n’y a pas de rock à Saint Christol. Rassurons-les en leur promettant bientôt une nuit du rock à la Maison Pour Tous avec un petit groupe de djeunz d’ici, très talentueux, et un gros groupe de vieux briscards, dès que je peux les réunir.

Mais, hors ces spécialistes de la mauvaise foi qui ne voient que ce qu’ils veulent voir, il y a je l’avoue un réel problème de manque de public sur certains événements que j’organise avec des équipes de gens très enthousiastes. Eh oui, que voulez-vous, lorsqu’on propose aux gens autre chose que ce qu’ils ont l’habitude de voir à la télé, ils ont du mal à se déplacer.

Tous ceux qui ont assisté à la dernière Nuit Douce vous vanteront le talent du fabuleux conteur Maurice Tardieu, l’originalité du groupe « Brassens l’Irlandais » et vous diront qu’ils ont passé des moments désopilants avec le Théâtre de la Réplique. Tous les retours sont positifs. Alors évidemment, il y a la grosse machinerie de Cratère Surfaces en même temps, mais si on commence à regarder ce qui se passe à Alès, il ne nous reste plus un seul week-end pour faire quelque chose à Saint Christol. Comme pour les mercredis d’été et la fête du 14 juillet, organisés par mon amie Sylvie Martinez, très bien entourée elle aussi. On essaie d’éviter les doublons mais on n’y arrive pas toujours… Et encore, nous, au moins, on essaie…

Alors, quand on n’a pas assez de public, que faire ? Renoncer ? Certainement pas ! La plupart des événements culturels ont besoin de temps pour se faire connaître. Pour commencer à attirer vraiment du monde il faut plusieurs années, mais la qualité finit toujours par payer.

Alors, Mesdames et Messieurs les grincheux, soyez un peu patients, et puis si vous voulez contribuer à attirer plus de monde sur les manifestations culturelles à Saint Christol, commencez vous-mêmes par y venir !

Publicités

Posted in Actualité, Du Tag au Tag | 1 Comment »