Le Blog-Notes

Une pensée libre

Archive for juin 2017

Législatives premier tour : réaction à chaud

Posted by Lionel Sugier sur 12 juin 2017

On voulait voir. On a vu.

Si l’on regarde les résultats des législatives dans le Gard, je constate, pour les candidats qui m’intéressent, que

  • dans la première circonscription, bien loin des qualifiés pour le second tour, la France Insoumise (FI) fait 10 % des voix, presque 2 fois plus que le Parti Communiste Français (PCF), à 5,6 %.
  • dans la deuxième circonscription, où Collard affrontera Marie Sara, Martine Gayraud (PCF) a préféré se retirer au profit de la FI qui fait 13 %. Quel aurait été le score du PCF s’il s’était maintenu, je n’y pense même pas. Mais bien sûr je salue le geste de Martine.
  • dans la troisième circonscription, très loin également des qualifiés, la FI fait 11,6 %, le PCF 1,91 % (un triste record !).
  • dans la quatrième, le député sortant PS fait 17%, les macronistes 24 et le FN 21. Il aurait pu y avoir une triangulaire. Mais là, regardez bien : si le PCF arrive à presque 7%, la FI aligne 12,4%. En tout ça fait 19, et qui des deux est en tête ? Et qui pourrait être au second tour, au-dessus du PS, si le PCF avait compris quelque chose ? Je salue Lucie et Thomas, peu connus, qui ont pourtant distancé de plus de 5 points le maire de Saint Martin, Claude, que je ne remercie pas.
  • Passons rapidement sur la 6ème, avec plus de 13% pour la FI et à peine 3,5% pour le PCF, le total ne nous permettant pas, s’il n’y avait eu qu’une seule candidature, de nous maintenir au second tour. Tout de même, près de 10 points d’écart entre  les deux formations, ça devrait faire réfléchir…
  • Venons-en à la cinquième. La mienne. La Macronie est en tête avec 32%. Son candidat aurait pu être élu dès le premier tour, si le FN avec 19% des exprimés n’avait pas atteint pas le quota de 12,5% des inscrits pour être au second tour. Or, si l’on regarde les scores des autres candidats, on voit que la FI a obtenu un peu plus de 13% des voix, et le PCF presque 10%, ce qui fait, si on les ajoute, 22,5%, c’est-à-dire plus que le FN, score qui aurait permis, dans le cadre d’une candidature unique, la qualification au second tour.
  • On m’a bassiné des semaines durant en me disant que la FI ne jouait pas l’alliance, qu’il fallait que je vote PCF, que le vote PCF c’était le vote utile à gauche, et aujourd’hui on constate que dans toutes les circonscriptions du Gard, la FI est devant le PCF. Et souvent largement devant !
  • Quand comprendrez-vous enfin, amis communistes, qu’il faut aujourd’hui vous dépasser et vous retrouver dans un mouvement plus large, sans perdre votre identité ? Dans la cinquième circonscription du Gard, Jean-Michel Suau (candidat PCF) a cru qu’il pourrait marginaliser la FI. Il a confondu le canton et la circonscription. Un presque inconnu a fait plus de trois points de plus que lui, sur une logique d’électeurs qui ont suivi la FI et son programme. L’avenir se fera avec les militants ouverts, qui sauront dépasser leur appartenance à tel ou tel parti, à telle ou telle organisation. On m’a culpabilisé de ne pas vouloir voter Jean-Michel Suau, je n’ai jamais culpabilisé ceux et celles qui souhaitaient voter pour lui. J’ai voté Roiron, malgré tous les portraits peu flatteurs qu’on m’a envoyés de lui sur les réseaux sociaux, parce que je restais fidèle à une démarche. Ce soir, 11 juin, il n’y a peut-être plus un seul espoir d’avoir un député communiste à l’Assemblée. Il faut donc passer à autre chose.
Publicités

Posted in Actualité | 1 Comment »

La plus belle chanson du monde du mois

Posted by Lionel Sugier sur 10 juin 2017

 

Il y a longtemps que je ne tiens plus la semaine, on va passer au mois, c’est plus sûr.

Pour juin, je vous propose Venus, de Shocking Blue, un groupe (qui l’eût cru) néerlandais, paroles et musique de Robbie Van Leeuwen. La chanteuse s’appelle Mariska Veres. Single sorti en 1969, année mélodique, extraite de l’album At Home. Des chansons comme ça, directes, efficaces, inventives, reconnaissables dès la deuxième écoute et totalement addictives, on n’en fait plus de nos jours.

Posted in Sur nos platines | Leave a Comment »