Le Blog-Notes

Une pensée libre

Archive for mars 2014

C’est reparti comme en 14 : épisode 5

Posted by Lionel Sugier sur 26 mars 2014

D’abord, je remercie ici les 1170 électeurs qui ont voté pour la liste de Philippe Roux, le maire sortant, au premier tour des élections municipales. Je me dis qu’il y a pas mal de gens qui sont satisfaits de ce que le maire et ses adjoints ont fait. Je me dis que le discours qui consiste à répéter selon la méthode Coué que nous n’avons rien fait, que nous ne faisons rien, que nous ne ferons jamais rien, ne prend pas.

Pour le second tour, le choix est clair. La liste de droite est arrivée en tête. Nous sommes derrière, avec 206 voix d’écart. La deuxième liste de gauche est loin après nous. Elle a choisi de se maintenir. Elle raconte ici ou là que c’est notre faute, que nous ne voulons pas négocier avec elle, et que si la droite passe, nous en serons responsables.

Je veux bien entendre ou lire n’importe quoi. J’ai les yeux et les oreilles (comme les reins) solides. Mais chaque lecteur de ce blog sait que nous avons, il y a déjà plus d’un an, contacté les composantes de gauche du Conseil municipal pour rassembler la gauche à Saint Christol contre la droite de Bénézet. Les élus d’Agir Ensemble (Suzanne Coulet et Frank Monier) ont répondu à notre appel, les membres de leur association ont approuvé leur démarche. (Frank a depuis quitté Saint Christol et, logiquement, son association.)

En revanche, les élus socialistes (précisons bien : de la section socialiste de Saint Christol) d’Union et Dynamisme n’ont pas donné suite.

Aujourd’hui, ils disent que nous ne faisons rien pour unir la gauche face à la menace Bénézet.

Ils nous reprochent de ne pas avoir fait en deux jours une alliance qu’ils refusent depuis un an. Ils se maintiennent au second tour parce qu’ils sont menés par un ex-maire revanchard, qui veut notre défaite, et qui se réjouira en secret de la victoire de la droite (si elle est victorieuse) tout en nous accusant de l’avoir favorisée.

Qui peut croire que nous n’avons pas chevillée au corps l’envie de gagner, après tout ce que nous avons fait POUR SAINT CHRISTOL dans les domaines du social, de l’éducation, du cadre de vie, de la culture, des animations, de la sécurité routière, des travaux, de la voirie, de la tranquillité publique ?

Nous appelons tous les électeurs de gauche à battre la droite au deuxième tour.

Nous appelons les abstentionnistes du premier tour, déçus de la gauche de gouvernement, à voter pour nous, la liste la mieux placée pour battre la droite hypocrite qui ne dit pas son nom.

Sirvin  n’a plus aucune chance. Voter pour lui ne sert plus à rien. L’alternative, c’est entre Bénézet et Philippe Roux. Si vous ne voulez pas de la droite à Saint Christol, mobilisez-vous, votez POUR SAINT CHRISTOL, votez PHILIPPE ROUX ce dimanche 30 mars 2014.

(Ah, et n’oubliez pas : on change d’heure ! Ne soyez pas en retard au bureau de vote.)

Mais avant, la liste POUR SAINT CHRISTOL organise une réunion publique le vendredi 28 mars à 18h30 à la Maison Pour Tous.

Publicités

Posted in Actualité | Leave a Comment »

C’est reparti comme en 14 (épisode 4)

Posted by Lionel Sugier sur 19 mars 2014

Je ne sais pas vous, mais moi j’ai eu le programme de la liste Sirvin lundi dans ma boîte aux lettres (soit 6 jours avant les élections) et celui de la liste Bénézet aujourd’hui mercredi, soit 4 jours avant les élections.

Peut-on considérer ces délais comme sérieux ?

La liste Pour Saint Christol menée par Philippe Roux a présenté son programme le 27 février, et l’a diffusé dans les boîtes aux lettres durant les 2 ou 3 jours qui ont suivi. Le temps pour les électeurs d’examiner en détail un programme fourni et riche de propositions, fruit d’un long et véritable travail d’équipe.

Les deux autres programmes, arrivés très tardivement, font plutôt penser à une stratégie de vente immédiate, comme des prospectus publicitaires.

Venez en discuter avec nous (de cela et d’autres choses) ce vendredi 21 mars à 18h à la Maison Pour Tous, où nous répondrons sereinement à toutes vos interrogations.

Précision : bien que ce blog ne soit pas précisément et uniquement un  blog de campagne, pour éviter toute contestation d’après élection, il sera fermé aux commentaires à partir de samedi 22 mars 0 heure (ou si vous préférez vendredi 21 mars minuit) et sera à nouveau ouvert dès lundi matin 0 heure.

Posted in Actualité | Leave a Comment »

C’est reparti comme en 14 (épisode 3)

Posted by Lionel Sugier sur 9 mars 2014

Ça y est. Bénézet attaque. Les petits tracts sans paroles, avec les jolies couleurs bleues et roses ressemblant à s’y méprendre à celles de la manif pour tous, ça ne suffisait plus, il fallait un peu de contenu.

Donc, M. Bénézet rappelle aux Saint Christolens que nous avons augmenté les impôts. C’est vrai. Une fois dans notre mandat. Il oublie seulement de souligner qu’il savait très bien (et le déplorait) que la commune en 2008 était placée sous surveillance du percepteur à cause de ses dettes inconsidérées, généreusement léguées par la municipalité précédente.

M. Bénézet voit encore Saint Christol comme un village de 300 habitants. Il ne s’est pas aperçu qu’aujourd’hui nous avons atteint la taille d’une petite ville, et non d’un village qu’il suffirait à quelques élus de gérer avec « bon sens ». Et au fait, c’est quoi le bon sens ? Le sens de qui ? Le sens de quoi ? Le sens qui va dans quel sens ? Le sens des intérêts de qui ? De quelles idées ? De quelle classe sociale ?

Oui, il fallait restructurer le personnel municipal, en précisant les tâches et les responsabilités de chacun. Oui, il fallait organiser l’équipe municipale en pôles. Oui, il fallait responsabiliser les agents, et aucun adjoint ne peut avoir la compétence particulière de tel ou tel agent, qui fait son métier. Penser qu’un adjoint, qui souvent par ailleurs travaille, peut remplacer un agent formé (et nous avons accompli de grands efforts pour la formation), c’est montrer un grand mépris pour les agents municipaux. Merci pour eux, M. Bénézet.

Concernant la sécurité (cheval de bataille de M. Bénézet depuis que les rues de Saint Christol sont devenues plus dangereuses que celles du Chicago des années 30), il aurait aimé que le maire use de ses pouvoirs d’officier de police judiciaire. Ce qu’il a fait dans la limite de ces pouvoirs. De très grands pouvoirs au demeurant, les maires remplaçant ainsi, avec leur cape et leur épée, les milliers de policiers nationaux supprimés pendant le règne du grand ami de M. Bénézet, Nicolas Sarkozy. Rappelons que le maintien de l’ordre est une fonction régalienne de l’État, c’est-à-dire du ministère de l’Intérieur (police nationale) et du ministère de la Défense (gendarmerie nationale), et que Philippe Roux travaille en étroite collaboration avec le commissariat d’Alès. M. Bénézet ne pourrait guère faire mieux.

Bien sûr, la vidéoprotection de Bénézet-Videoman pourrait tout régler. Avec combien de caméras ? Pour quel coût (sans augmenter les impôts, évidemment…) ? Avec combien de personnes derrière les caméras pour intervenir directement et rapidement ? Payées par qui ? Et pour quel résultat, quand on sait que les personnes que l’on reconnaît en visionnant des braquages sont les victimes, puisque les voyous agissent masqués et utilisent des voitures volées ?

Autre leitmotiv de Bénézet : les logements sociaux. Il déplore qu’ils aient la forme de cubes. Bon, on ne peut pas tous les faire ressembler à la petite maison dans la prairie… De plus, il ne doit pas tous les avoir vus. Ni avoir beaucoup parlé avec les personnes qui y habitent. De toutes façons, il a toujours été contre les logements sociaux, craignant sans doute à Saint Christol l’invasion d’on ne sait quelles hordes barbares. Or le logement social aujourd’hui, outre qu’il est confortable et adapté aux normes environnementales, outre que nous le souhaitons intégré à d’autres types de logement favorisant ainsi la mixité sociale, permet aux jeunes couples de s’installer, aux jeunes Saint Christolens d’acquérir une autonomie en quittant le domicile de leurs parents, permet à des personnes âgées qui veulent quitter une maison devenue trop grande de s’installer dans un logement plus adapté et proche des commerces, etc.

Il y aurait encore beaucoup de choses à dire sur les affirmations gratuites de M. Bénézet. Constatons juste qu’il est fier de dire de sa liste qu’elle « est la seule à ne pas se réclamer de la gauche ». Normal. C’est une liste de droite. Qui par honnêteté pourrait le reconnaître. En tous cas cela ne fait aucun doute quand on voit les idées qu’elle véhicule. Tous les co-listiers de M. Bénézet en sont-ils conscients ? En tous cas, ils en sont complices, qu’ils le veuillent ou non.

Posted in Actualité | 1 Comment »