Le Blog-Notes

Une pensée libre

Archive for décembre 2014

La plus belle chanson du monde de la semaine (5)

Posted by Lionel Sugier sur 31 décembre 2014

note

Emporte-moi, par Christophe, paroles de Jean-Michel Jarre, musique de Christophe, dans l’album Les paradis perdus, 1973, reprise en public dans Intime, 2014.

Publicités

Posted in Sur nos platines | 1 Comment »

François Béranger (suite et fin)

Posted by Lionel Sugier sur 30 décembre 2014

beranger_005

Après les années Alarcen, avec qui Béranger avait conçu trois disques studio et un en public – voir l’épisode 3 – commence une période avec de nouveaux musiciens, compositeurs et arrangeurs, Bertrand Lajudie et Jean-Pierre Galliot, entre autres. « Joue pas avec mes nerfs », de 1979, contient le titre « Mamadou m’a dit », qui est sans doute, avec « Tranche de vie », le plus grand succès de François Béranger. L’album suivant, « Article sans suite » (1980) est largement oubliable : manque d’inspiration, auto-caricature. Plus intéressant, en 1982, le disque « Da Capo » résout la difficulté pour un chanteur contestataire de se retrouver face à un gouvernement de gauche : nombre des chansons sont plus universelles, plus poétiques. Non sans une égratignure à François Mitterrand (« Le vrai changement, c’est quand ? »). Pour d’obscures raisons de rachat de maison de disque, cet album sera très peu distribué, mais François Béranger en reprendra la plupart des titres plus tard.

Cet épisode a dû laisser des séquelles, d’autant que nous sommes dans les années 80, décrétées « optimistes » et « dynamiques », et les chanteurs protestataires ne sont plus à la mode. Pour Béranger, ce furent sept années de silence.

Puis vint « Dure-mère », en 1989, le disque le plus intéressant depuis « Joue pas avec mes nerfs ».

Les concerts ont repris, et j’ai pu en voir un en décembre 1990 dans une petite salle à Nîmes, qui ne doit plus exister depuis longtemps, le Titoit de Titus. Rien à voir avec les grand-messes et le gros son des années 70, ici l’artiste était accompagné de son nouveau complice, compositeur claviériste (beaucoup de synthés), un jeune homme nommé Valmont. Béranger, un peu hésitant au début, a vite retrouvé la pêche et nous a envoyé tout « Dure-mère » puis a ressuscité presque tout « Da Capo ». Très bon accueil du public assez nombreux et très serré vu la taille du lieu. J’y ai rencontré des tas d’amis, dont Katia Roudiak (que vous avez peut-être entendu chanter dans nos contrées), et Florence Fourcade (une violoniste qui tourne sous le nom de Mademoiselle Swing). Bien sûr j’y ai revu Thierry Mila (voir épisode 4) et nous avons échangé quelques mots avec Béranger. Il nous a dit que sa nouvelle maison de disques ne bougeait pas trop (rebelote ?) mais qu’il n’avait pas l’intention de disparaître encore sept ans. Nous l’avons évidemment chaleureusement remercié pour son concert et son retour.

Après trois CD simples (ou 45 tours vinyle), Béranger n’a en effet plus cessé de revenir, particulièrement en 1997 après publication de plusieurs compilations, avec de nouveaux musiciens, dont l’excellent Lalo Zanelli, dans un style beaucoup plus acoustique, qui ne l’ont plus quitté jusqu’à la fin.

Dans les dernières années de sa vie, il s’était installé à Sauve, où sa femme tenait un restaurant. Il est mort le 14 octobre 2003, après avoir consacré tout un album à Félix Leclerc qu’il adorait. Il avait 66 ans.

Posted in Sur nos platines | Leave a Comment »

Joyeux Noël : la plus belle chanson du monde de la semaine (4)

Posted by Lionel Sugier sur 24 décembre 2014

noel en musique

Happy Xmas (War Is Over) par John Lennon and Plastic Ono Band, paroles et musique de John Lennon et Yoko Ono, sur un 45 tours paru en novembre 1971 aux États-Unis, un an plus tard ailleurs dans le monde. (Musique inspirée d’une chanson anglo-saxonne du XVIIIème siècle, Skewball, popularisée en France par Hugues Aufray sous le titre Stewball en 1966. La chanson de Lennon et Yoko ne parle pas d’un cheval, mais lance un appel à tous pour la fin de la guerre du Vietnam alors que Noël approche… Guerre qui durera encore un an…)

Joyeux Noël à toutes et tous.

Posted in Actualité, Sur nos platines | Leave a Comment »

La plus belle chanson du monde de la semaine (3)

Posted by Lionel Sugier sur 17 décembre 2014

Note de musique6

Famous Blue Raincoat, par Leonard Cohen, paroles et musique de Leonard Cohen, dans l’album Songs of Love and Hate (1971), en public dans Songs from the Road (2010) ; reprise par de nombreux artistes; ce n’est pas pour contrer Serge (voir son commentaire dans le premier épisode) mais cette chanson est vraiment pour moi la plus belle de Cohen.

Posted in Sur nos platines | 1 Comment »

Total mépris

Posted by Lionel Sugier sur 16 décembre 2014

total

Siné mensuel, un journal sérieux – même s’il est plein de petits dessins – un des derniers journaux qui ne sont pas financés par la publicité (citons aussi Politis, l’Humanité, le Canard Enchaîné, le Monde Diplomatique…), un des derniers journaux vraiment de gauche, imagine ce mois-ci une fausse interview de Christophe de Margerie, le patron de Total, mort récemment. De son vivant, il n’aurait bien sûr jamais accepté de répondre aux questions de Siné mensuel. Le journal s’arrange donc pour insérer, au milieu de questions imaginaires, de vraies réponses de Margerie (citations authentiques du bonhomme).

Quand il est mort, on a assisté à la radio, à la télé, à un véritable panégyrique du monsieur, un magnifique grand patron, cultivé, offensif, « atypique » (ça c’est vachement à la mode, les patrons « atypiques », au point qu’on se demande aujourd’hui s’il y a encore des patrons « typiques »…) avec ses belles moustaches et son franc-parler, comme Cavanna, presque un soixante-huitard…

Tout le gratin de la droite a assisté à ses obsèques, tous les grands patrons, mais aussi Hollande et son inénarrable Jouyet…

Du vrai-faux entretien que Margerie (n’) a (pas) accordé à Siné mensuel, je retiens cette phrase, qu’il a vraiment eu le culot de prononcer, qui peut concerner à peu près tous les pays corrompus où Total et son patron (qui ne payaient pas d’impôts en France) ont fait leur beurre, cela peut être le Nigeria, la Birmanie, la Russie… :

« Quand on est dans un pays, on paie des impôts censés bénéficier à l’ensemble de la population. Je ne suis pas là pour juger ce que ce pays fait de ses impôts… »

Nausée.

Pour vous aider à finir de vomir, évoquerai-je les catastrophes d’AZF, ou de l’Erika ?

Total dégoût.

 

Posted in Actualité | 1 Comment »

Charité bizness : stop !

Posted by Lionel Sugier sur 12 décembre 2014

Je vais vous faire une confidence : j’ai toujours été personnellement gêné de participer à ces grand-messes charitables dont le Téléthon est un peu l’emblème aujourd’hui, avec les Restos du coeur et leurs fameux grands chanteurs dont certains sont peut-être de vrais « enfoirés », d’autres des gens sincères, d’autres encore de grands naïfs, mais très peu sont lucides.

Bien sûr, titillé par une culpabilité qui n’est que le résultat d’un inacceptable désengagement de l’État, j’ai comme tout le monde participé parfois (et toujours avec réticence) à ces grandes fêtes où on me demandait de faire des dons en m’amusant. Je pense que c’est déjà indécent, les malades ne s’amusant pas tous les jours, et qu’on a affaire là à un mélange des genres. Ceci dit, loin de moi l’idée de jeter la pierre à ceux qui s’impliquent de quelque manière que ce soit à l’organisation d’un Téléthon ou d’un Sidaction. Je respecte leur engagement, incontestablement sincère et généreux. Moi, je suis mal à l’aise, c’est tout.

Mais j’ai reçu récemment un document envoyé par Attac-Uzège, et que je ne peux pas passer sous silence. Un agent EDF, certainement membre d’Attac, nous fait part de la publication d’un livre qu’il commente non sans amertume. Il s’agit de « Donateurs si vous saviez », de Marc REIDIBOYM, sous-titré « Du Téléthon aux Restos du coeur – Enquête dans les coulisses des associations ». Dans le document envoyé par notre agent EDF, on peut consulter les pages 94 et 95 du livre de Reidiboym. Il apparaît selon l’enquête de l’auteur, que l’ association française contre les myopathies (aujourd’hui AFM-Téléthon) emploie plus de 560 salariés. Le salaire de la présidente, Mme Laurence Tiennot-Herment, était en 2008 de 69 800 € bruts par an. Environ 5 800 €  mensuels. Sans compter la mise à disposition d’un véhicule. Elle est présidente, elle devrait être bénévole, mais une loi de 2002 lui permet de cumuler les deux (sous certaines conditions à mon avis très drastiques bénéficiant à de rares associations triées sur le volet : le statut de bénévole rémunéré… Génial, non ?). Entendons-nous bien : je suis tout à fait favorable à ce que les associations loi 1901 emploient des salariés, mais la loi est dévoyée si ceux-ci sont membres du conseil d’administration et/ou du bureau de l’association. Cela me semble relever du conflit d’intérêts.

Ce n’est pas tout. Les trois cadres les plus importants de l’AFM cumulaient, toujours en 2008, une rémunération de plus de 315 000 € tout compris (salaires, primes et avantages en nature), soit une moyenne mensuelle de 8 700 € chacun. En 2007, la moyenne des dix salaires les plus élevés de l’association était de 7 578 € bruts par mois. Fin 2007, 552 salariés étaient recensés, moyenne du salaire brut mensuel : 2 996 €. Bon, ça veut dire que beaucoup touchaient moins, mais quelques-uns bien plus, voir ci-dessus.

Pendant ce temps, les gentils donateurs qui vivent avec un Smic, émus par les malades vus à la télé, donnent généreusement au Téléthon.

Pendant ce temps, l’État donne généreusement aux grands patrons pour qu’ils continuent à n’embaucher personne.

Après le bilan de l’édition 2014, le Téléthon, depuis qu’il existe, aura récolté un peu plus de 2 milliards d’euros. En 27 ans. Alors que l’État a fait cadeau de 41 milliards d’euros aux entreprises pour la seule année 2014 dans le cadre du pacte de responsabilité et de solidarité. Cherchez l’erreur.

Pour revenir au document qui a motivé cet article, les pages visibles sont celles qui concernent les salaires versés par l’AFM, pas celles qui concernent les Restos du coeur. Là aussi il faudrait aller y voir de plus près… En tous cas, l’agent EDF à l’origine de l’envoi de cette info a décidé de ne plus courir pour le Téléthon et remarque que le chèque de 907 000 € remis début décembre 2009 par EDF pour cet événement n’aura même pas suffi à payer les dix plus gros salaires de quelques cadres de l’AFM (909 360 € bruts annuels en 2007, donc sans doute un peu plus en 2009).

On pourra me rétorquer que tout est transparent, en effet on peut retrouver ces chiffres en consultant le site internet de l’AFM.

Mais moi, voyez-vous, ces salaires me scandalisent. C’est de l’indécence pure. Du charity business. Écoeurant.

Posted in Actualité | 5 Comments »

La plus belle chanson du monde de la semaine (2)

Posted by Lionel Sugier sur 11 décembre 2014

Note de musique6

Amsterdam, par Jacques Brel, paroles et musique de Jacques Brel (mais on dit qu’il s’est inspiré de l’air populaire Greensleeves -compositeur anonyme- qui inspira lui-même Beethoven), dans l’album Olympia 64. Chanson jamais enregistrée en version studio.

Posted in Sur nos platines | 1 Comment »

« à Saint Christol n° 19  » (épisode 2)

Posted by Lionel Sugier sur 4 décembre 2014

J’écrivais récemment ceci : « Je commence ici un nouveau feuilleton, en revenant sur quelques pages du dernier bulletin municipal. Je ne sais pas combien il comportera d’épisodes, tellement la lecture de ce journal m’a inspiré. »

Je sais aujourd’hui que ce deuxième épisode sera le second, c’est-à-dire le dernier. Ceci pour trois raisons :

1. Une de mes amies m’a fait remarquer que ma démarche consistant à critiquer l’actuelle municipalité en disant que nous avions « tout » inventé et qu’ils ne faisaient que poursuivre notre action lui rappelait ce que Sirvin disait de nous il y a six ans. Elle a peut-être un peu raison. Ça m’a refroidi.

2. Est-il bien utile de faire l’inventaire de tout ce qui, dans ce journal, apparaît comme de l’initiative de la nouvelle municipalité alors qu’il n’y a rien de nouveau, exceptés un concours de cartes postales kitsch (plutôt sympa) et une fête votive, sur laquelle il y aurait beaucoup à dire concernant les traditions, la religion, etc. Mais qui est intéressé par ça aujourd’hui ? Ceci dit, les fêtes votives ramènent au catholicisme, et Saint Christol a été (et reste) au moins aussi protestante que catholique. Respectons les croyances (et les incroyances) de chacun. Ne régressons pas. Fêter la Saint Christophe, par rapport au 14 juillet, il y a du signifiant ! Les rois Louis auraient apprécié. Mais bon, d’accord, on dira que je suis trop intello… et pourtant…

3. Pourquoi perdre mon temps à prendre une par une les pages du journal municipal, à chercher (et trouver facilement) la petite bête, alors que j’ai d’autres choses à faire, certainement plus positives ?

Donc, c’est décidé : feuilleton terminé. Même si je suis très déçu de voir Métiss’arts, la Nuit du Jazz, les Mercredis de l’été et la fête des Gavelaïres supprimés, on l’a déjà dit, on va pas y passer six ans…

Oui, c’est quand même un peu triste la droite ! Mais la majorité des électeurs l’a voulue, alors…

Posted in Actualité, Saint-christol | 2 Comments »

La plus belle chanson du monde de la semaine (1)

Posted by Lionel Sugier sur 3 décembre 2014

Note de musique6

 

Light My Fire, par The Doors, paroles et musique de The Doors, album The Doors, 1967.

 

Posted in Sur nos platines | 4 Comments »