Le Blog-Notes

Une pensée libre

Archive for juin 2014

Ceux qui ne veulent pas voir

Posted by Lionel Sugier sur 6 juin 2014

 

Ces quelques mots sont inspirés par une lettre envoyée par un Bruno de Paris au courrier des lecteurs de Télérama.

Il minimise l’impact du Front National en calculant que celui-ci, quand on comptabilise les nombreuses abstentions, ne représente que 25% de 43,5% de votants, c’est-à-dire 10,875% des inscrits.

Ce genre d’argument ne tient pas la route. Certes, si on est très optimiste, on se dit que, mettons, pour arrondir, 11% des Français sont pour le FN, ça veut dire que 89% sont contre.

Sauf que, si on suit le raisonnement de Bruno, on peut calculer le pourcentage des électeurs inscrits qui ont voté pour l’UMP, ou le PS, ou les Verts, ou le Front de Gauche, et on trouve quoi pour chaque parti ? Encore moins, et souvent beaucoup moins, que pour le FN !

Et c’est bien commode de les mettre tous dans le sac « contre le FN », comme si c’était leur seul but, comme si la politique se résumait à être pour ou contre le FN.

Qu’on le veuille ou non, le FN a réussi lors de l’élection européenne à être le parti qui rassemble en France le plus de suffrages exprimés. Pour la première fois dans l’Histoire.

Qu’on le veuille ou non, le FN est aujourd’hui à Saint Christol le parti qui rassemble le plus de suffrages exprimés, deux fois plus que l’UMP qui est en deuxième position.

Même si le FN a obtenu à Saint Christol environ 300 voix de moins qu’au premier tour de l’élection présidentielle de 2012, il est en tête aujourd’hui alors qu’il ne l’était pas il y a 2 ans. Combien de voix de moins pour le PS ? Pour l’UMP ? Consultez les archives… Il faut remonter au premier tour de la présidentielle de 2002 pour trouver le FN en tête chez nous, et Jean-Marie Le Pen obtenait 100 voix de moins (et 11% de moins) que Louis Aliot aujourd’hui.

Je vous renvoie au commentaire de Cpierredon sur mon article « Colère et dégoût », je cite : « Ceux qui ne sont pas allés voter mais qui auraient voté bleu marine s’ils avaient voté, eh bien je les préfère en abstentionnistes ».

Moi aussi. Et j’espère qu’ils le resteront.  Parce que depuis toujours, on sait que les gens qui ne votent pas n’auraient pas changé la donne s’ils avaient voté.

Pour en être sûrs, amusons-nous donc à instaurer le vote obligatoire… Le FN serait encore plus le premier !

On parie ?

Tu mets une chèvre sur l’affiche avec la Marine derrière, la chèvre gagne.

Que faire ?

Redonner l’espoir. Dans l’égalité. Pour avoir un travail. Pour retrouver la dignité. Pour ne plus avoir besoin de boucs émissaires, les étrangers, les chômeurs qui « profitent ». ( Tu parles ! T’as déjà été chômeur ou étranger, ou les deux, toi, pour savoir ?)

Je sais pas moi, comment il faut faire. Il faut qu’on y réfléchisse à plusieurs, ensemble.

On trouvera. On se débarrassera de la haine, du rejet de l’autre.

Mais il faut d’abord se débarrasser du cynisme, de la suffisance, de l’omniprésence écrasante des gouvernants actuels et passés, au moins depuis De Gaulle, de ces types qui nous toisent et qui ne savent pas ce qu’est la vraie vie, qui sont à mille lieues de nous, qui n’ont jamais pris le bus, le métro, qui mangent dans les restaus à 150 € le menu, qui ne se déplacent qu’en avion (classe VIP), qui n’achètent que des fringues sur mesure, qui ont une armada de « collaborateurs » à leurs pieds…

¡ Qué se vayan todos !

Y a du boulot !

Posted in Actualité | 1 Comment »