Le Blog-Notes

Une pensée libre

Archive for décembre 2016

Gotlib (Marcel Mordekhaï Gottlieb, dit)

Posted by Lionel Sugier sur 5 décembre 2016

gailuron1

Quand j’étais petit, j’étais abonné à Vaillant le journal de Pif. Tout le monde n’a pas eu la chance d’avoir des parents communistes… Dans ce journal, sur deux pages on pouvait lire dès 1962 les aventures de Jujube, Nanar et Piette, un garçon et une fille, vraisemblablement frère et soeur, Nanar et Piette, qui vivaient à la campagne, dans une ferme, et avaient adopté un renard, Jujube, comme animal de compagnie. Une bande dessinée humoristique traditionnelle (un peu le pendant laïque de Sylvain et Sylvette) scénarisée et croquée par un jeune artiste de 28 ans qui signait Gotlib.

Puis un jour, exactement le 12 juillet 1964 (j’avais 6 ans…) apparut dans cette BD un nouveau personnage, fortement inspiré du Droopy de Tex Avery, un chien particulièrement mou, aux paupières tombantes, ne riant jamais (sauf justement lors de sa première apparition, mais uniquement dans la dernière case….) et répondant au nom de Gai-Luron. Progressivement, les personnages de Nanar et Piette ont disparu, la page a changé de titre pour devenir Jujube et Gai-Luron. Jusqu’en 1972, Vaillant devenant Pif Gadget en 1969, Gotlib a promené Gai-Luron dans ces pages, le chien impassible toujours flanqué de Jujube devenu son faire-valoir, et d’une souris facétieuse et souffre-douleur, puis il l’a abandonné. Ses aventures sont régulièrement rééditées depuis 1975 par les éditions Fluide Glacial (anciennement Audie, ce mot étant encore une trouvaille de Gotlib, AUDIE c’est l’acrostiche de « Amusement, Umour, Dérision, Ironie, Et-toutes-ces-sortes-de-choses »).

Parallèlement à l’aventure Pif, souhaitant investir une BD plus adulte, il entre à Pilote en 1965 et s’attaque aux Dingodossiers sur des scénarios de René Goscinny. Celui-ci le trouvant assez mûr pour continuer tout seul lui donne carte blanche, et dans l’esprit des Dingodossiers naît alors la Rubrique-à-brac, scénarisée et dessinée par Gotlib seul. Comment oublier son Isaac Newton avec le gag récurrent de la pomme qui lui tombe sur la tête, et la coccinelle qui est à la Rubrique ce que la souris est à Gai-Luron…

En 1972, il lance avec Nikita Mandryka (le créateur du Concombre masqué) et Claire Brétécher un nouveau mensuel de bandes dessinées, destiné plutôt aux adultes, on est après 68, les jeunes bédéistes se lâchent, l’Écho des Savanes (qui existe toujours mais qui n’a depuis très longtemps rien à voir avec ce qu’il était à sa naissance). Puis, avec son ami Jacques Diament, en 1975 il crée son propre mensuel de BD, Fluide Glacial (Umour et Bandessinées).

Un vrai vivier de talents. Quelques noms comme ça, parmi ceux que Gotlib et Diament ont découverts : Binet (les Bidochon), Édika, Goossens, Lelong (Carmen Cru), Maëster (Soeur Marie-Thérèse des Batignolles), jusqu’à Manu Larcenet qui a commencé à Fluide et fait aujourd’hui tout autre chose. Je pourrais évoquer aussi Foerster, Coucho, Moerell, Gaudelette, Ferri, SatoufMargerin est également passé par Fluide. Et j’en oublie beaucoup.

Gotlib a créé également, avec Lob et le dessinateur Alexis, le personnage de Superdupont. Il a terminé une aventure de ce super-héros super-franchouillard après la mort prématurée et subite d’Alexis. Superdupont a même eu les honneurs de la scène grâce à Jérôme Savary avec Alice Sapritch au générique !

Gotlib a dessiné longtemps, en particulier tant qu’il a écrit les éditos de Fluide Glacial en les illustrant (j’en ai chez moi une collection que le monde entier m’envie…) et je crois que le dernier personnage qu’il ait dessiné était Pervers Pépère, dans Fluide, des planches d’une page, généralement sans paroles. Depuis longtemps aussi, il ne dessinait plus.

J’ai vu récemment une très belle expo qui lui était consacrée, elle tourne peut-être encore en France, si c’est le cas ne la loupez pas.

Gotlib est sans doute le type qui m’a fait le plus marrer au monde.

Il y a quelques semaines, deux auteurs de Fluide Glacial (en vente partout), Fabcaro et Pixel Vengeur, ont repris le personnage de Gai-Luron. C’est très réussi, l’esprit de Gotlib est là, on retrouve avec plaisir le chien inexpressif et désopilant, son ami Jujube et son amoureuse Belle-Lurette. Les auteurs seront présents à la boutique Alès BD pour dédicacer leur album le samedi 10 décembre après-midi. Ce rendez-vous était prévu depuis quelques semaines, il devrait prendre une couleur particulière après la mort du créateur.

Vous voulez rire ? Lisez et relisez Gotlib !

Publicités

Posted in Actualité, Notes de lectures | 1 Comment »

Dignité

Posted by Lionel Sugier sur 3 décembre 2016

dupont-et-dupond

Si l’on en croit les commentateurs, les hommes politiques qui s’en vont le font dignement. Jadis les adieux de Giscard, de Jospin, aujourd’hui ceux de Sarkozy, de Hollande… Tous dignes.

Faut qu’ils partent pour être enfin dignes !

Ils devraient partir plus souvent.

Posted in Actualité | Leave a Comment »