Le Blog-Notes

Une pensée libre

Que restera-t-il entre nos oreilles ?

Posted by Grégoire Abitan sur 28 juin 2010

Alors que débute la nouvelle grille de l’été* sur France Inter, les annonces concernant celle de la rentrée indiquent une nouvelle fournée de passages à la trappe.

Exit Esprit Critique.

Exit Et pourtant elle tourne.

Exit également les deux chroniqueurs Porte et Guillon.

Et si, pour les deux derniers on peut y voir une volonté de la direction de sanctionner les débordements qu’on a pu constater dans certaines chroniques (on ne peut pas être génial et hilarant tout le temps), j’avoue ne pas comprendre l’arrêt des deux émissions citées plus haut, aussi belles et indispensables l’une que l’autre.

De plus, en rapprochant cela de la mise hors d’ondes de l’émission La bande à Bonnaud et de son animateur Frédéric Bonnaud en 2007, c’est bien une reprise en main de France Inter qui s’est produite sous couvert des faibles résultats d’audience de ces émissions. Et alors ? En quoi la course à l’audience devrait être le seul mode d’évaluation des émissions sur cette chaîne si particulière que nous avons tous tendance à nous approprier ? Car oui, France Inter c’est ma radio aussi, comme beaucoup d’entre vous, j’ai grandi avec. Réécoutons François Morel, ce vendredi 25 juin, il le dit lui aussi à sa façon dans sa dernière chronique de la saison.

Cette reprise en main serait politique selon beaucoup d’observateurs. Ah bon ? Pas si sûr ! Il faut chercher plus loin.

Esprit critique était une émission brève, dans laquelle une part belle était laissée aux silences. Celui du respect du journaliste face à son invité (en fait il en était lui-même l’hôte), celui de la réflexion avant de s’exprimer de la plupart des artistes chez lesquels nous avons été introduits, celui du temps qu’on laisse s’écouler pour capter l’atmosphère d’un lieu (chambre, bureau, bibliothèque). Je ne peux m’empêcher à cet instant d’avoir une pensée émue pour Kriss et ses « Portraits sensibles » car là aussi on retrouvait cette émotion sincère et insouciante. Vincent Josse ne s’occupait pas de vous savoir en train de foncer vers votre lieu de travail à cette heure-là ou en train de pester dans les embouteillages. Vincent Josse n’avait cure du risque de zapping des auditeurs, et il avait bien raison, nous étions en fait captifs volontaires de cette parenthèse d’intimité culturelle. Et c’est cette liberté et la sincérité des dialogues qui ont été les plus dérangeants à mon avis.

Et pourtant elle tourne était elle aussi originale dans un autre style : nous nous retrouvions en des points variés du globe, présents lors d’événements culturels, politiques, sportifs ou même climatiques. Là aussi, pas de contrainte visible, ce qui donnait une impression d’improvisation permanente. Là aussi beaucoup de respect pour les différentes cultures rencontrées. Là aussi visiblement trop de liberté pour l’auditeur standard que veut viser la chaîne désormais. Là aussi, l’auditeur en train de foncer cette fois pour rentrer chez lui ou en train de pester à nouveau dans les mêmes embouteillages que 12 heures plus tôt se retrouvait radiotransporté. Et n’aimiez-vous pas ce petit sentiment d’exaltation à la conclusion de chaque émission, quand on nous donnait l’heure locale et l’heure de Paris ? On avait un peu l’impression de ressentir les effets du décalage horaire…

A qui le tour ensuite ? Combien d’émissions va-t-il rester permettant à l’auditeur d’échapper à la logique, aux lois de l’audimat, aux réclames institutionnelles d’assurances ? On revient toujours là, au contrôle du temps de cerveau des auditeurs…

Vous pouvez retrouver les archives de certaines émissions sur le site de France Inter.

* surtout, qu’on me dise pourquoi faut-il des programmes spécifiques pour l’été ? De juillet à septembre, il n’y a plus d’actualité ? Mais qui donne ce diapason de superficialité ?

Publicités

Une Réponse to “Que restera-t-il entre nos oreilles ?”

  1. Il y a une pétition à signer si on le souhaite : http://www.lapetition.be/en-ligne/pour-le-retour-de-lindpendance-et-de-limpertinence-de-france-inter-7616.html

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :